Recherche
samedi 21 octobre
Bénévolat
Don d'argent
Autre chose
L'enfance
La santé
L'action sociale
L'action internationale
Le développement durable
Agenda de la solidarité
Actualité de la solidarité
Annuaire des organismes de solidarité
Petites annonces
Solidarité en vidéos
Liens partenaires
Plan du site
S'inscrire
Services aux associations
Déposer une annonce
Informer d'un événement
Mot de passe perdu
Qui sommes nous ?
Comité de parrainage
Charte de jeveuxaider.com
Services aux entreprises
Dans la presse

Page Imprimable

Il faut lire les auteurs haïtiens   |  Témoignages d'associations   |  Bienvenue aux nouvelles associations 2010   |  Séisme en Haïti : témoignages   |  Un nouveau site Jeveuxaider.com   |  Jeveuxaider.com court La Parisienne   |  Partenariat Terrafemina - Jeveuxaider.com   |  Adb-Solidatech : Stop aux dépenses informatiques démesurées !   |  Le moral des entreprises   |  ADMICAL, 30 ans en 2009 !

Interview de Marianne Eshet, déléguée générale de l’Admical   |  Jeveuxaider.com, partenaire de TFOU S’ENGAGE   |  Prix «Initiatives Région»   |  Jeveuxaider.com …au Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc 2009 !    |  Associations : prenez la parole ! 

Il faut lire les auteurs haïtiens
Loin des clichés «pays le plus pauvre», «île maudite», loin des idées reçues sur un pays prétendu «ingouvernable», pour comprendre la dignité du peuple haïtien il faut lire ses écrivains. Ce n’est pas un hasard si le festival Etonnants Voyageurs devait se tenir pour la 2ème fois à Port-au-Prince ; rappelons que onze prix littéraires internationaux ont été décernés à des écrivains haïtiens en 2009.

« Depuis mardi, la vie ici se définit d'abord par la non confirmation de la mort de soi-même, des êtres chers, des parents et amis. Depuis mardi, la vie a changé du tout au tout. Elle se mesure par la joie de retirer quelqu'un des décombres, par le désespoir à l'approche de la nuit sans aucune nouvelle d'un proche disparu, par la jubilation intense à la vue d'un ami au hasard d'une rue… J'entends l'humanité survivre dans les voix autour de moi, railleuses envers le malheur, envers soi-même… Des voix qui protestent et réclament plus de justice… Des voix pleines de dignité qui disent que la vie ne peut être accueillie à genoux, mais debout, toujours debout, il faut vite se relever et lui faire face. Nous n'avons jamais eu un autre choix. » Evelyne Trouillot

« L'ancienne maison a vacillé, puis est tombée de toutes ses colonnes et de son grand balcon, comme quelqu'un ayant l'air de demander pardon au temps. C'est ce qui s'appelle un séisme, un vrai ! Il a parcouru la ville et une bonne part du pays. Il a mangé plein de gens. Mangé ! Littéralement ! C'est-à-dire : Moulu ! Avalé ! Ceux qu'il a laissés dehors, les autres morts, sont alignés sur les trottoirs, certains à découvert, d'autres enveloppés dans des draps ou du plastique blanc… Quelqu'un m'a appelé hier pour me demander si je suis mort. Absolument, ai-je dû répondre.
Une amie m'a suggéré d'écrire, comme pour reprendre ma place parmi les vivants. » Syto Cavé

« Plus de dix jours après, et je suis sûr que ça va me coûter la vie entière, cette tristesse insoutenable, cette perte capitale que celle d'une ville… Tous les lieux symboliques ont coulé bas (bibliothèques, musées, écoles publiques et privées). Que reste-t-il quand tout s'effondre ? Une foule éperdue qui ne sait plus sur quel pied danser. Des artistes peut-être. Des citadelles de douleur sûrement…. L'après tremblement de terre est une réalité, une expérience hors norme à laquelle les Haïtiens doivent faire face avec beaucoup de fiel, pour se remettre debout, beaucoup de transcendance et de force intérieure pour se remettre et réapprendre à marcher. » James Noël

On aurait pu citer Louis-Philippe Dalembert, Bonel Auguste, rendre hommage à Georges Anglade et bien d’autres.
S’il est vrai qu’il est plus urgent que jamais d’aider Haïti, au milieu de cet élan de solidarité n’oublions pas d’entendre cette formidable culture, pour que jamais Haïti ne retourne à l’oubli.

haut de page
Témoignages d'associations
Merci beaucoup pour cette réaction au nom de notre petite association, ACROPORIS, qui a du mal à se financer, mais nous sommes quand même arrivés, par exemple, a lancer dans notre village en Indonésie où nous travaillons avec la population à la mise en place d'une "AMP", une antenne "micro-crédit" en investissant 500€, géré par les villageois, et ça marche super!!
Bon courage et encore merci pour votre travail
H., Acroporis

Bravo et merci Ingrid et Frédérique pour cette réaction ! Danielle a fait passer le message à toutes nos bénévoles.
Je profite de ce mail pour vous dire que j'ai reçu aujourd'hui un don de 30 Euros avec votre formulaire "engagement de don", alors là aussi merci. A bientôt,
C., Paris Tout P’tits

Superbe article !!!
Heureusement qu'il y a des gens comme vous qui réagissent pour rétablir l'ordre des choses car effectivement, ces accusations ne concernant que quelques associations mettent toujours un voile sur l'honneteté et la transparence de tous les miliers d'autres asso qui bossent au quotidien pour aider un peu ceux qui en ont le plus besoin. Merci à vous pour votre réaction.
L., Rêve d'enfant

MERCI INGRID, d'autant plus que, nous sommes les premiers cités!!!!
Nous avons dénoncé cette association : LA RECHERCHE SUR LE DIABETE, depuis des années! Çà, c'est un scandale, oui! Ils envoyaient des lettres débiles, et offraient en cadeau, un parapluie! Des fous, une secte ou autre détraqué.....
Nous venons de lancer l'appel de dons pour la recherche avec l'AJD la semaine dernière!!!!!! YES! C'est rageant....
A bientôt,
Amitiés
M. Association Aide aux Jeunes diabétiques

MILLE BRAVO POUR CE COUP DE GUEULE!
F.,Association Swane

haut de page
Bienvenue aux nouvelles associations 2010
2 nouvelles antennes pour la Fondation Abbé Pierre pour le Logement des Défavorisés
  • Espace Solidarité Habitat : 78-80 Rue de la Réunion 75020 Paris
  • 283, Rue de Créqui 69007 Lyon

REAGIR 137 Boulevard de la République 95600 Eaubonne
L’Association REAGIR, créée en juillet 2004 à Eaubonne, Val d’Oise, réunit des personnes bénévoles autour d’une même préoccupation, l’aide aux personnes isolées, et un désir partagé de porter un nouveau regard sur les personnes fragilisées, notamment par le vieillissement, le handicap ou la précarité.

Communauté Emmaüs 7, île de la Loge 78380 Bougival
A la fois lieu de vie et de travail, c'est également un espace de solidarité où le travail, ciment des compagnons, génère une économie qui permet aux 79 compagnons de vivre de façon autonome sans subvention et de développer des solidarités.

Fondation Coeur et Artères Parc Eurasanté - 256 avenue Eugène Avinée 59120 Loos
La Fondation Cœur et Artères lutte contre les maladies cardiovasculaires (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, artérite des membres inférieurs…), première cause de mortalité dans le monde et leurs facteurs de risque (diabète, obésité, hypertension artérielle…).

La Fondation soutient financièrement des programmes de recherche et de prévention

Fondation IDEE 89, rue Bellecombe 69003 Lyon
La Fondation IDÉE s’engage activement pour trouver les moyens de faire reculer l’épilepsie.
Ainsi, elle travaille à la mise en place de l'Institut Des Épilepsies de l'Enfant et de l'adolescent (IDÉE) elle soutien également des projets de recherche d’excellence, développe des formations spécialisées et oeuvre au rapprochement entre la recherche et l’industrie pour promouvoir l’innovation thérapeutique.

Ateliers du Bocage 15, rue de la Chapelle 79140 Le Pin
Ateliers du Bocage est une entreprise d’insertion du mouvement Emmaüs, spécialisée dans le recyclage d’équipements informatiques, d’imprimantes et de cartouches, de téléphones portables.
Ses missions : construire des parcours professionnels adaptés pour des personnes en difficulté face à l’emploi, lutter contre l’exclusion sociale, la « fracture numérique ». www.ateliers-du-bocage.com

Une antenne de la Société de Saint Vincent de Paul : Conférence d'Avesnes sur Helpe 6, rue du Berry 59440 Avesnes sur Helpe

La Bagagerie d’Antigel 14, Place Étienne Pernet 75015 Paris
L’objectif de l’association est de créer et gérer une bagagerie destinée aux gens de la rue. Elle leur permet de disposer d’un espace privé pour le dépôt de leurs effets personnels et de bénéficier d’une assistance.
haut de page
Séisme en Haïti : témoignages
Des nouvelles de Cité Soleil : 22 janvier 2010
Quatrième courriel de Denis Puthiot, l’un des responsables sur le terrain, correspondant local de SOS Enfants, association membre de la Voix De l’Enfant.

Hier, une forte secousse d’une dizaine de secondes a eu lieu au lever du jour, créant une panique dans la population. Il y a eu près de 60 secousses plus ou moins fortes depuis mardi dernier. Jusqu’à présent, environ 75.000 corps recensés ont été enterrés mais il y a sûrement beaucoup plus que 200.000 victimes. De très nombreux corps (la plupart) sont toujours sous les décombres. Il y a plus de 250.000 blessés. Près de la moitié des maisons de Port-au-Prince sont détruites ou très fortement endommagées.
Avec une population de près de 3 millions d’habitants, Port-au-Prince avec sa proche banlieue, la plupart sont donc sans abri actuellement, dormant dans la rue, dans des places, terrains, en groupe, parfois de plusieurs milliers de personnes. Les pertes sont énormes, presque tous les bâtiments publics, les écoles, universités, magasins sont détruits. De nombreux étudiants et professeurs, médecins sont morts. Cela crée une véritable psychose et affectera le mental de la plupart des personnes. L’exode urbain est très important et cela va bientôt créer des difficultés en province avec cet afflux de population. De tous côtés, les regroupements de gens dans tous les quartiers réclament de l’aide, eau, vivres, médicaments, beaucoup se plaignant de ne pas avoir encore vu aucune instance. A certains endroits, il y a toujours des cadavres dans les rues. De nombreux appels font état de personnes toujours vivantes sous les décombres mais la plupart des recherches s’arrêtent.
Lire la suite >>>

Pour que vive et résiste la culture haïtienne
Patrick Weil, Président de BSF et Directeur de Recherche au CNRS

Haïti, tout au long de son histoire, a subi les assauts répétés des catastrophes naturelles et des drames humains. C’est à travers ces terribles épreuves que le peuple haïtien a forgé une culture d’une richesse et d’une diversité hors du commun.
Aujourd’hui, les bâtiments abritant les manuscrits, archives et fonds patrimoniaux qui sont le socle de cette vibrante culture sont à terre. De très nombreux documents remontent au 16ème siècle, des fonds entiers retracent l’histoire du pays, de la révolution haïtienne aux luttes pour la liberté et l’indépendance.
Par ailleurs, les collections de la plupart des bibliothèques publiques et universitaires ont été gravement touchées. Les structures culturelles et éducatives de la capitale sont en partie détruites.
Bibliothèques Sans Frontières, avec l’appui de nombreux partenaires, appelle à une mobilisation internationale pour la sauvegarde de ces fonds.
Votre aide est précieuse pour que vive et résiste la culture haïtienne; ce qui reste, quand tout est tombé.
En savoir plus >>>

Il faut lire les auteurs haïtiens
Loin des clichés «pays le plus pauvre», «île maudite», loin des idées reçues sur un pays prétendu «ingouvernable», pour comprendre la dignité du peuple haïtien il faut lire ses écrivains. Ce n’est pas un hasard si le festival Etonnants Voyageurs devait se tenir pour la 2ème fois à Port-au-Prince ; rappelons que onze prix littéraires internationaux ont été décernés à des écrivains haïtiens en 2009.

« Depuis mardi, la vie ici se définit d'abord par la non confirmation de la mort de soi-même, des êtres chers, des parents et amis. Depuis mardi, la vie a changé du tout au tout. Elle se mesure par la joie de retirer quelqu'un des décombres, par le désespoir à l'approche de la nuit sans aucune nouvelle d'un proche disparu, par la jubilation intense à la vue d'un ami au hasard d'une rue… J'entends l'humanité survivre dans les voix autour de moi, railleuses envers le malheur, envers soi-même… Des voix qui protestent et réclament plus de justice… Des voix pleines de dignité qui disent que la vie ne peut être accueillie à genoux, mais debout, toujours debout, il faut vite se relever et lui faire face. Nous n'avons jamais eu un autre choix. » Evelyne Trouillot

« L'ancienne maison a vacillé, puis est tombée de toutes ses colonnes et de son grand balcon, comme quelqu'un ayant l'air de demander pardon au temps. C'est ce qui s'appelle un séisme, un vrai ! Il a parcouru la ville et une bonne part du pays. Il a mangé plein de gens. Mangé ! Littéralement ! C'est-à-dire : Moulu ! Avalé ! Ceux qu'il a laissés dehors, les autres morts, sont alignés sur les trottoirs, certains à découvert, d'autres enveloppés dans des draps ou du plastique blanc… Quelqu'un m'a appelé hier pour me demander si je suis mort. Absolument, ai-je dû répondre.
Une amie m'a suggéré d'écrire, comme pour reprendre ma place parmi les vivants. » Syto Cavé

« Plus de dix jours après, et je suis sûr que ça va me coûter la vie entière, cette tristesse insoutenable, cette perte capitale que celle d'une ville… Tous les lieux symboliques ont coulé bas (bibliothèques, musées, écoles publiques et privées). Que reste-t-il quand tout s'effondre ? Une foule éperdue qui ne sait plus sur quel pied danser. Des artistes peut-être. Des citadelles de douleur sûrement…. L'après tremblement de terre est une réalité, une expérience hors norme à laquelle les Haïtiens doivent faire face avec beaucoup de fiel, pour se remettre debout, beaucoup de transcendance et de force intérieure pour se remettre et réapprendre à marcher. » James Noël

On aurait pu citer Louis-Philippe Dalembert, Bonel Auguste, rendre hommage à Georges Anglade et bien d’autres.
S’il est vrai qu’il est plus urgent que jamais d’aider Haïti, au milieu de cet élan de solidarité n’oublions pas d’entendre cette formidable culture, pour que jamais Haïti ne retourne à l’oubli.

haut de page
Un nouveau site Jeveuxaider.com
Tout Jeveuxaider.com dans une maquette plus dynamique, afin de répondre encore mieux à notre objectif : faciliter la solidarité.

Deux nouveaux espaces :

  • La solidarité en vidéos : informer pour sensibiliser avec une façon actuelle de montrer à voir les actions de solidarité
  • Les espaces publicitaires : fidèle à sa dynamique de social business, Jeveuxaider a décidé de réserver une partie gratuite de ces espaces pour les associations et une partie payante aux entreprises qui soutiennent ainsi l’action de jeveuxaider.com, plate forme unique de solidarité !

Pour toute information à ce sujet, contacter Ingrid Kemoun

Le Tour de France Humanitaire Jean Dujardin parrain de Fondation MVE Le "boom" des épiceries sociales
haut de page
Jeveuxaider.com court La Parisienne
Jeveuxaider.com a participé dimanche 13 septembre 2009 à la course LA PARISIENNE : Il faisait beau et nous étions heureuses de courir ensemble !

Merci et Bravo aux 17 femmes et amies de jeveuxaider!

L’équipe s’est classée 18ème sur 240. La Parisienne est aussi l’occasion de soutenir la recherche contre le cancer du sein qui touche une femme sur huit : 64 480 € ont été reversés à la Fondation pour la Recherche Médicale

haut de page
Partenariat Terrafemina - Jeveuxaider.com
Curiosité, engagement, bienveillance, sincérité, générosité, empathie et plaisir, voici quelques unes des qualités et valeurs que Terrafemina.com souhaite incarner et transmettre.

Terrafemina.com est présente dans sept univers bien distincts : Emploi – Vie pratique – Engagement – Monde – Culture – Perso – La nuit…les questions que l’on se pose, des réponses claires.

Avec une WebTV riche de plus de 350 vidéos, Terrafemina.com, c’est chaque jour un contenu original et engagé pour vous rendre la vie plus simple ou tout simplement vous informer. Réaction d’un internaute : « C’est une démarche constructive au sens large dans la mesure où Terrafemina touche tous les domaines de la vie civile. »

Jeveuxaider partage les valeurs et l’enthousiasme de Terrafemina et contribuera au contenu de la rubrique Engagement.

« Si Terrafemina.com était une main, elle serait une main tendue. Si Terrafemina.com était une terre, elle serait une terre d’asile. Parce que pour nous, un conseil est une part de nous qui doit vous permettre de tirer le meilleur de vous, Terrafemina.com se veut avant tout un espace d’échanges et de dialogues… pour les femmes, certes, mais que les hommes ne se sentent pas lésés, ils y sont naturellement les bienvenus. Parce que nos valeurs n’ont pas de genre, soyez toutes et tous ici chez vous… » Véronique Morali, fondatrice
En savoir + >>>

haut de page
Adb-Solidatech : Stop aux dépenses informatiques démesurées !
L’association Ateliers du Bocage a créé le programme AdB-SolidaTech, pour le développement de l’usage des TIC dans le secteur associatif français. Ce programme permet aux associations de bénéficier de plus de 200 produits donnés par Microsoft, Cisco et Symantec, moyennant une participation financière minime servant à couvrir les frais de gestion et de développement du service. Grâce à ce programme, les associations bénéficiaires peuvent ainsi faire entre 92 et 96 % d’économies (voir catalogue).

« Nous voulons faire en sorte que les associations cessent de dépenser des budgets démesurés pour s’équiper en informatique en leur proposant des solutions adaptées à leurs contraintes budgétaires », confie Vincent Blanchard, responsable du programme.

AdB-SolidaTech s’adresse principalement aux associations œuvrant dans le secteur socio-éducatif, humanitaire, environnemental, de même qu’aux organisations ayant un objectif charitable ou œuvrant dans le domaine de l’aide et du soutien à la santé mentale.

Lancé en 2008, AdB-SolidaTech a déjà convaincu près de 200 associations dont quelques unes des plus grandes organisations de l'hexagone : Emmaüs France, Emmaüs International, Secours Populaire, Groupe Développement, UNAPEI, Comité Français pour l'UNICEF, Action contre la Faim…

Toute association loi 1901 peut créer son compte sur le site Internet du programme en cliquant sur le lien suivant : s’enregistrer. Une fois enregistrée, l’organisation peut alors effectuer très simplement sa commande sur la plateforme.

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter l’équipe du programme par mail ou par téléphone au 05 31 61 60 15

Ateliers du Bocage est une entreprise d’insertion membre du mouvement Emmaüs, spécialisée dans le recyclage d’équipements informatiques, de consommables bureautiques et de téléphones mobiles. Dans le cadre de son activité informatique, l’association distribue des équipements reconditionnés dans les écoles et les associations, mais aussi auprès des particuliers via le réseau de communautés Emmaüs.

Plus d’information : www.ateliers-du-bocage.com

haut de page
Le moral des entreprises
Des nouvelles rassurantes…Cette enquête publiée à l’occasion des Assises ADMICAL du mécénat d’entreprise montre la stabilité des budgets 2009. La crise actuelle, loin de fragiliser l’engagement des entreprises mécènes, conforte le bien fondé d’un mécénat inscrit dans la durée. A l’opposé des politiques à court terme qui ont montré leurs limites et leurs dangers…

Des tendances de fond y sont confirmées : rôle stratégique, renforcement de la solidarité, montée en puissance du mécénat de compétences, besoin de fédérer l’interne comme l’externe, légitimité de la communication sur le mécénat.
Toutefois, certains signes indiquent que ces acquis peuvent être remis en cause lorsque le contexte oblige l’entreprise à se concentrer sur sa survie.

Par ailleurs, les différences de vision entre entreprises mécènes et non mécènes ne révèlent pas de clivages irréversibles sur l’importance du mécénat.
De bonnes raisons, en conclusion, de rester serein et confiant dans l’engagement présent et futur de l’entreprise au service du bien commun.

Stabilité des budgets en 2009

La stabilité domine très largement chez les entreprises mécènes Cependant, parmi celles, minoritaires, qui modifient leur budget, la baisse l’emporte légèrement :

  • 73% des entreprises mécènes déclarent que leur budget va rester stable
  • 14% déclarent que leur budget va diminuer
  • 11% annoncent qu’il va augmenter
La nature de la hausse (stratégique) et celle de la baisse (conjoncturelle) sont assez différentes dans leur intensité. L’existence d’une fondation est un élément fort de stabilité.

Augmentation et diminution se compensent

Une majorité des entreprises qui diminuent (57%) annoncent des baisses de plus de 20%. Les hausses se concentrent sur quelques entreprises qui augmentent leur budget principalement dans le cadre d’engagements à long terme.

  • pour les entreprises augmentant leur budget : hausse moyenne de 35%
  • pour les entreprises diminuant leur budget : baisse moyenne de 38%
Ainsi, 92% des entreprises mécènes qui ont fait le choix de diminuer leur budget l’expliquent par le contexte actuel, et seules 8% par un changement de stratégie.

Montée en puissance du mécénat de compétences

Le mécénat financier reste le plus pratiqué mais se tasse légèrement au bénéfice du mécénat de compétences.

  • 37% prévoient une augmentation du mécénat de compétences.

La solidarité d’abord

Le contexte de crise favorise l’action des mécènes dans la solidarité. Pour la recherche, c’est une façon de se projeter (notamment les entreprises de 200 salariés et plus). Le domaine culturel, en baisse, reste néanmoins le deuxième domaine d’intervention.

  • Pour les entreprises intervenant dans la solidarité (65%) : 13% vont augmenter leur budget et 6% le diminuer
  • Pour les entreprises mécènes de la culture (57%) : 22% vont diminuer leur budget et 8% l’augmenter
  • Pour les entreprises intervenant dans la recherche (16%) : 20% vont augmenter leur budget et 4% le diminuer

Communiquer sur le mécénat, malgré la crise…

  • 90% des entreprises mécènes considèrent que c’est une bonne chose de communiquer sur leurs actions en interne et 87% en externe. Mais la moitié de ces réponses se fait sur l’item une « assez bonne chose », prudence compréhensible dans le contexte actuel.
  • Le mécénat, moyen de donner du sens à la communication (83%), est ainsi perçu comme atout fédérateur pour les collaborateurs (87%).

Mécènes / Non mécènes : pas de clivages irréversibles

Principales différences entre mécènes et non mécènes:

  • Le mécénat est un luxe ? : non pour 83% des mécènes contre 48% chez les non mécènes.
  • Priorité des actions sociales directement utiles : 64% des mécènes contre 77% des non mécènes.
  • Recentrage sur l’activité de l’entreprise : 17% des mécènes pensent que le développement social et culturel n’est pas de leur responsabilité, contre 46% chez les non mécènes.
  • L’importance du mécénat dans le contexte actuel : 68% des mécènes l’estiment important et 6% prioritaire. Chez les non mécènes 49% l’estiment important et 2% prioritaire.

Source : Enquête réalisée par Admical et l’Agence Limite auprès de 300 entreprises

haut de page
ADMICAL, 30 ans en 2009 !

Interview de Marianne Eshet, déléguée générale de l’Admical

Admical publie le Répertoire 2009 du mécénat d’entreprise, l’occasion de mieux connaître cette institution clé du mécénat d’entreprise.

IK : Quel est le rôle de Admical ?
ME :
« Admical est une association dont la vocation est de promouvoir le mécénat d’entreprise. Admical est tout à la fois un Club d’entreprises mécènes, qui fédère plus de 170 entreprises et institutions de toutes tailles et de tous secteurs. Elle accompagne les entreprises dans leur stratégie de mécénat et propose des formations à l’ensemble des acteurs du mécénat. Admical est aussi le porte-parole des entreprises mécènes ; Admical représente leurs intérêts auprès des pouvoirs publics, des médias et des instances internationales.

IK : A quel moment une entreprise peut-elle faire la démarche de vous contacter ?
ME :
à partir du moment où elle est convaincue que sa finalité n’est pas uniquement la quête du profit ! Nous avions sous-titré notre colloque des Assises, le rendez-vous des entreprises mécènes, humanistes et responsables. Cette phrase résume notre philosophie : vouloir véritablement enraciner le mécénat dans l’ADN de l’entreprise. Aussi, les entreprises qui réfléchissent à leur implication pour l’intérêt général peuvent nous contacter et nous les aideront à impulser une politique de mécénat. Quand à celles qui sont déjà mécènes mais qui souhaitent intégrer un réseau d’entreprises mécènes et s’informer et échanger sur les bonnes pratiques, elles peuvent nous contacter aussi : nous les accompagneront dans la structuration puis l’optimisation de leur politique.

IK : Quels sont les services que vous proposez aux entreprises?
ME :
Devenir membre d’Admical, c’est bénéficier de services personnalisés, pour accompagner la gestion et l’évolution de la politique de mécénat sur le plan stratégique, juridique et fiscal, la mise en place de nouveaux axes ou la création d’une fondation. Nous intervenons au sein des entreprises pour sensibiliser leurs salariés au mécénat, participer au comité de sélection des projets…. Par ailleurs, nous développons de plus en plus les réponses à des demandes spécifiques, avec des formations adaptées, des études sectorielles et des benchmarks. Rejoindre Admical, c’est intégrer un réseau, une communauté du mécénat pour qui nous mettons à dispositions un certain nombre d’outils éditoriaux : une newsletter mensuelle, la revue Entreprises&Mécénat, qui paraît cinq fois par an, les actes de nos colloques et de nos Assises, le Guide Juridique et fiscal du mécénat et enfin l’incontournable Répertoire du mécénat d’entreprise, dont la dernière édition vient de sortir.

IK : Admical fête ses 30 ans cette année. Quel bilan faites-vous de l’évolution du mécénat d’entreprise depuis 1979 ?
ME :
Rétrospectivement, on a presque envie de pasticher Jack Lang qui parlait du passage « de l’ombre à la lumière ». Or, dans maints domaines, cette maxime s’applique au mécénat d’entreprise. D’une communication considérée comme une maladie honteuse, nous sommes passés à une reconnaissance unanime du besoin de communiquer sur son mécénat. D’une entreprise qui mécène par la volonté de quelques uns, nous sommes rendus à un mécénat fruit de la volonté collective : décidé par les collaborateurs de l’entreprise, qui sont de plus en plus impliqués dans les actions de mécénat. Enfin, nous sommes passés du mécénat réservé aux seuls fleurons de notre économie à une France ou 73% des entreprises mécènes sont des PME. Ce dernier chiffre prouve qu’en trente ans, le mécénat s’est véritablement diffusé dans l’ensemble du territoire et s’est largement répandu au sein de l’entreprise… Mais il y a encore beaucoup à faire dans les 30 années à venir pour que 100% des entreprises soient mécènes !

Le Répertoire du mécénat d’entreprise 2009, Admical, 544 pages, 82 €
Pour commander : www.admical.org

haut de page
Jeveuxaider.com, partenaire de TFOU S’ENGAGE
TFOU S’ENGAGE est le nouveau site sur l’engagement de TFOU. L’objectif est de mettre en avant des initiatives d’associations qui oeuvrent au quotidien autour des thèmes de la solidarité, de l’écologie, de la sécurité Internet et de la nutrition.

Zoom sur l’opération TFOU DES AUTRES :
Fin 2008, Jeveuxaider.com accompagnait l’équipe de TFOU dans l’opération civique TFOU DES AUTRES.
Du 20 octobre au 4 janvier, TFOU a multi diffusé 12 animations de 35’’, des scènes de la vie quotidienne pour expliquer concrètement la solidarité aux enfants :

  • Aider un aveugle à traverser la rue ou une vieille dame à faire ses courses, offrir des jouets, rendre visite à sa grand-mère à l’hôpital, faire un petit geste quotidien…
Les enfants racontent leurs expériences
L'équipe TFOU est allée interviewer dans toute la France des enfants déjà mobilisés et engagés dans des associations solidaires comme Copains du Monde (Secours Populaire), Tapori (ATD Quart-Monde), les Enfantastiques, L’Ecole du Soleil.. Au total : 44 modules de 12 secondes à 1’30 pour recueillir leurs témoignages

Avec TFOU, les enfants agissent aussi ! TFOU a donné la possibilité aux enfants d’agir :

  • Ils ont eu la possibilité d’offrir des dons : jouets, livres, DVD, et autres objets ludo-éducatifs au Village de la Solidarité du salon KIDEXPO à Paris entre le 31/10 et 2/11 et dans toute la France auprès d’associations : Secours Populaire et Société Saint-Vincent de Paul.
  • de participer à un appel à messages pour « Noël Solidaire » : en envoyant un dessin, un poème, une composition personnelle à des enfants hospitalisés pendant les fêtes de Noël. La fondation des Hôpitaux de Paris a réceptionné tous ces messages pour les redistribuer aux enfants malades. Cet appel a inspiré plus d’un millier d’enfants par mail et par courrier.
TFOU.FR
Le site www.tfou.fr a relayé toute l'opération TFOU DES AUTRES et plus encore: Diffusion de tous les reportages antenne / Participation active au Noël solidaire / Mise à disposition des coordonnées locales des associations participantes pour l’envoi de dons /Informations complémentaires sur les actions solidaires : Enfantastiques, Tapori, Père Noël Vert, calendrier du cœur, pièces jaunes.
Les jeunes internautes étaient nombreux chaque semaine à découvrir les nouveaux contenus.

Audiences du 20 octobre au 4 janvier :
Pages vues : 1 692 606
Visites : 155 148
Temps passé en moyenne : 3 min 47

Pour découvrir TFOU S’ENGAGE

haut de page
Prix «Initiatives Région»
Inscrivez-vous à la 5ème édition des « Prix Initiatives Région » destinés à soutenir et mettre à l’honneur des associations locales.
Créés par la Banque Populaire Loire et Lyonnais, les 10 lauréats de ces prix bénéficient d’une dotation de 5 000 € ainsi que d’un accompagnement en matière de communication sous la forme d’un film DVD.

La date limite d’inscription est fixée au 30 avril prochain.

Cliquez ici pour télécharger le dossier d’inscription.
N’oubliez pas de préciser votre référencement sur jeveuxaider.com

haut de page
Jeveuxaider.com …au Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc 2009 !
Jeveuxaider.com a été choisi pour être la cause bénéficiaire de l’équipage Questions de Femmes/Toyota. Merci à Maud Cohen-Solal et Michel Gardel pour ce choix généreux. Les deux pilotes : Cindy Fabre (Miss France 2005) et Isabelle Lamant (Miss Paris 2002 et éducatrice sportive) ont brillamment concouru et sont arrivées 4ème du Rallye Challenge des Medias.

En savoir plus sur ce rallye sportif, 100% féminin et…solidaire !

haut de page
Associations : prenez la parole !
 

 

Opinion des Responsables associatifs
Curieusement, on n’avait jamais interrogé les responsables d’associations pour connaître leurs opinions sur leur présent, leurs projets, leurs attentes et leurs déceptions éventuelles. Recherches&Solidarités a mis en place une enquête permanente dont la 4ème vague annuelle est actuellement en ligne.
Participer à l'enquête associations >>>

Aujourd’hui plus que jamais, par ces temps de crise, il est primordial que les responsables d’associations prennent la parole pour dire où ils en sont.

L’association a mis en ligne un nouveau questionnaire du Baromètre d’Opinion des Bénévoles. Comment vivez-vous votre engagement bénévole aujourd’hui ? Le bénévolat, un savoir-faire à valoriser…
Participer à l'enquête bénévoles >>>
Vous pouvez également diffuser ce lien autour de vous, directement auprès de bénévoles que vous connaissez et/ou auprès d’associations qui peuvent annoncer l’enquête au sein de leur réseau, par mail ou sur leur site.

haut de page
. © JEVEUXAIDER.COM – 2001 . .